Témoignages des partenaires

La durabilité est au cœur des opérations d’ABCRC et le moteur de nos activités commerciales quotidiennes. L’ABCRC se réjouit de soutenir le Pacte canadien sur les plastiques pour la mise en place d’une économie circulaire durable pour les plastiques de manière stratégique et qui analyse la structure et nos pratiques commerciales au Canada. Une économie circulaire compte sur le fait que les consommateurs recyclent les emballages plastiques de leur boisson pour qu’ils puissent être recyclés plusieurs fois au sein de la chaîne des emballages. En tant qu’agent de collecte et de traitement des emballages de boissons pour les fabricants de boissons en Alberta, nous restons engagés en faveur d’une récupération élevée et de taux de recyclage importants pour les emballages de boissons non réutilisables.

Guy West, Président et directeur général, Alberta Beverage Container Recycling Corporation (ABCRC)

 

Nous voulons tous réduire la production inutile de déchets. Pour ce faire, il va falloir du leadership. C’est pourquoi des Canadiens, des entreprises, tous les paliers de gouvernement et des organisations non gouvernementales se sont associés au Pacte canadien sur les plastiques. Ensemble, nous développerons une économie circulaire au Canada. Nos membres conçoivent des emballages recyclables, et nous nous engageons à récupérer chaque bouteille. Collectivement, nous pouvons avoir un impact réel. 

Jim Goetz, président de l’Association canadienne des boissons

 

L’Association canadienne de la distribution de fruits et légumes (ACDFL) est heureuse de se joindre à d’autres organisations pour soutenir le mandat du Pacte canadien sur les plastiques (PCP). Le PCP est une plateforme de collaboration dont les objectifs s’inscrivent parfaitement dans la vision et l’engagement de l’ACDFL de réduction des plastiques superflus dans l’industrie des fruits et légumes frais. En 2019, l’ACDFL a créé un groupe de travail sur les emballages en plastique afin de trouver des solutions éprouvées pour aider l’industrie à créer une économie circulaire des plastiques. Nous avons élaboré plusieurs outils, notamment un rapport technique et unefeuille de route précisant les mesures à prendre pour atteindre nos objectifs, ainsi qu’unguide sur les emballages de plastique de premier choix pour aider nos membres à prendre des décisions éclairées en matière d’emballage.

Ron Lemaire, président du l’Association canadienne de la distribution de fruits et légumes (ACDFL)

 

Bimbo Canada, la plus grande et ancienne boulangerie du Canada, est fière d’adhérer au Pacte canadien sur les plastiques. Nous améliorons constamment nos pratiques d’affaires afin de maintenir notre engagement à être une entreprise durable, hautement productive et profondément humaine. Bien que la durabilité touche tous les aspects de notre travail, nous mettons l’accent sur notre objectif zéro déchet dans l’ensemble de notre chaîne de valeur grâce aux emballages durables, à l’efficacité opérationnelle et à la réduction du gaspillage alimentaire. Nous nous engageons à veiller à ce que tous nos emballages contribuent à l’économie circulaire en étant recyclables, biodégradables ou compostables d’ici 2025. Nous croyons que la meilleure façon d’atteindre nos objectifs est de collaborer avec nos partenaires de l’industrie pour trouver des solutions afin de lutter contre les déchets de plastique.

 Joseph McCarthy, Président, Bimbo Canada

 

BOSK est heureux de rejoindre le Pacte canadien sur les plastiques et a hâte de collaborer avec tous ses membres pour créer une économie circulaire du plastique au Canada. En tant que spécialistes des matériaux biosourcés et compostables, nous espérons pouvoir aider à mieux définir le rôle que ces matériaux alternatifs peuvent jouer dans la chaîne de valeur du plastique afin d’atteindre notre objectif commun : la réduction des déchets plastiques dans l’environnement.

Laurence Boudreault, Directrice générale, BOSK Bioproducts

 

La Canadian Stewardship Services Alliance Inc. (CSSA) est heureuse de faire partie des membres fondateurs du Pacte canadien sur les plastiques. En tant que le fournisseur de services de conformité le plus important et le plus expérimenté en Amérique du Nord  en matière de programmes de responsabilité élargie des producteurs, et fier partisan de l’Engagement mondial pour une nouvelle économie des plastiques de la Fondation Ellen MacArthur, la CSSA se réjouit de collaborer avec les entreprises canadiennes et internationales en vue de concrétiser notre vision d’une économie circulaire et sans déchets de plastiques. Collectivement, les programmes-clients de la CSSA ont géré plus de 142 000 tonnes d’emballages de plastique en Colombie-Britannique, en Saskatchewan, au Manitoba et en Ontario en 2019. Nous accueillons avec enthousiasme une collaboration avec les intervenants de la chaîne de valeur des emballages afin d’engendrer des changements concrets.

David Pearce, directeur général de la CSSA

 

Alors que l’inquiétude des Canadiens face aux changements climatiques, à la rarification des ressources et à la production de déchets de plastique ne cesse de croître, il est primordial de profiter de l’élan qui nous anime aujourd’hui pour développer et concrétiser nos initiatives en durabilité. Bien que nous ayons établi de nouvelles normes d’emballage afin de réduire les déchets et notre impact sur l’environnement, nous convenons qu’il faut en faire beaucoup plus tout au long de la chaîne de valeur si nous voulons respecter le désir des Canadiens d’avoir une économie circulaire des plastiques. Nous sommes fiers d’être parmi les membres fondateurs du Pacte canadien sur les plastiques, qui a été créé pour favoriser l’innovation et des investissements de la part de tous les acteurs de la chaîne de valeur des plastiques.

Robyn Collver vice-présidente principale, Gestion des affaires réglementaires et chef de la durabilité de la société Canadian Tire Ltée

 

Réduire les déchets plastiques et redéfinir leur valeur exige la prise de conscience et la coopération de tout le monde. Le Pacte canadien sur les plastiques fournit une plateforme importante pour soutenir les organisations et les individus et active notre objectif commun : l’élimination des déchets plastiques. Grâce à une collaboration vaste et ouverte dans l’ensemble de la chaîne de valeur, de la conception à la production et de la consommation à la fin de vie, il y a une possibilité inexploitée et sans précédent pour le Canada de se joindre aux dirigeants mondiaux et de faire avancer l’économie circulaire pour les plastiques.

Jo-Anne St. Godard, Directrice générale, Conseil de l’innovation circulaire | Conseil du recyclage de l’Ontario

 

Le Groupe d’action plastiques circulaires – un groupe de travail qui réunit cinq entreprises de premier plan établies au Canada ainsi qu’une association industrielle – est fier de se joindre au Pacte canadien sur les plastiques à titre de partenaire de mise en œuvre. Tout en étant une plateforme pour les engagements individuels de nos membres fondateurs, le Pacte canadien sur les plastiques  est occasion pour nous de joindre nos forces à celles de partenaires clés et d’atteindre notre objectif commun : développer une économie circulaire pour la totalité du plastique post-consommation. Nous sommes d’avis que la collaboration entre les différentes parties prenantes est indispensable à l’optimisation de la chaîne de valeur du recyclage des plastiques et à la recherche de solutions menant à un changement systémique.

Le comité directeur du Groupe d’action plastiques circulaires

 

Club Coffee est le plus important torréfacteur de café au Canada pour le secteur du détail. Nos consommateurs ont appelé à la réduction des déchets de plastique, et nous avons répondu en créant la première dosette de café au monde certifiée composable pour la cafetière à service unique la plus connue au Canada. C’est formidable que les décideurs d’entreprises s’assoient à la même table pour promouvoir des changements durables. Nous faisons partie du Pacte canadien sur les plastiques parce que seuls, nous ne pourrions pas en faire assez. Tous ensemble, nous pourrons trouver des solutions efficaces pour rapidement réduire les déchets de plastique. Nous sommes prêts à faire notre part.

John Pigott, PDG du Club Coffee

 

Cleanfarm est un organisme de gérance de l’industrie agricole qui contribue à un environnement plus sain et à un futur durable en récupérant et en recyclant les plastiques, emballages et produits liés au secteur agricole, dans l’ensemble du pays. Les plastiques représentent un outil essentiel dans le secteur agricole moderne. L’industrie agricole s’engage à trouver des solutions permettant de contribuer à la durabilité des plastiques. Des initiatives multisectorielles comme le PCP renforcent nos efforts collectifs en faveur du zéro déchet plastique dans les décharges.

Barry Friesen, Directeur général, Cleanfarms Inc. 

 

Créer un futur sans déchets et mettre fin aux déchets plastiques, au Canada, entre le Canada et les États-Unis et à travers l’Amérique du Nord est une tâche monumentale qu’aucun gouvernement ou secteur ne peut affronter seul. Nous sommes très heureux de notre partenariat avec le Pacte canadien sur les plastiques qui nous permettra d’identifier et de faire avancer des collaborations qui créeront un futur durable sur la base des solutions de l’économie circulaire.

Mark Fisher, Président et directeur général, Conseil de la région des Grands Lacs

 

Dans le cadre de notre engagement pour un monde sans déchets, Coca-Cola a réalisé des avancées au Canada dans ses efforts de réduction des déchets d’emballages de plastique. Mais nous devons en faire davantage au niveau local, et nous ne pouvons pas y arriver seuls. C’est pourquoi nous sommes heureux de nous joindre au Pacte canadien sur les plastiques. Avec nos partenaires des secteurs privé et public, nous accélérerons le progrès au Canada et contribuerons à créer un avenir plus durable. 

Darlene Nicosia, présidente de la division nord, Amérique du Nord, The Coca-Cola Company

 

Danone Canada est fière d’apposer sa signature au Pacte canadien sur les plastiques et de mobiliser l’industrie afin de trouver des solutions au gaspillage du plastique. La création d’une économie circulaire des plastiques d’emballage est au cœur de notre vision One Planet, One Health. Ainsi, notre ambition est de créer et de partager de la valeur durable. Nous nous engageons à produire des emballages 100 % recyclables, réutilisables ou compostables d’ici 2025. Cela repose sur des partenariats fructueux, comme celui-ci, pour nous pousser à innover dans nos pratiques d’utilisation des ressources et de recyclage.

Dan Magliocco, président de Danone Canada

 

La Fondation David Suzuki œuvre à favoriser une transformation économique au sein de laquelle l’épanouissement et le bien-être des personnes et de la planète sont une priorité. Nous nous rallions au Pacte canadien sur les plastiques en tant que partenaire de mise en œuvre afin de canaliser la créativité et l’innovation qui nous permettront d’aller au-delà de l’approche « extraire-fabriquer-jeter ». Alors que la planète émerge d’une pandémie mondiale, le temps des stratégies surannées qui contribuent à la production de déchets et à une dégradation de l’environnement est révolu. Une approche circulaire est de mise si nous voulons vivre d’une économie équitable, juste et génératrice de bien-être, dans le respect des limites de la nature. La Fondation David Suzuki est heureuse de contribuer à s’assurer de la réalisation des engagements et à faciliter le déploiement d’actions qui favorisent la circularité. 

Yannick Beaudoin, directeur général de la Fondation David Suzuki pour la division Ontario et Nord canadien

 

Nous parlons depuis des années des avantages énormes associés à l’économie circulaire des plastiques. Nous savons par expérience que le fait de circulariser l’industrie du plastique créera des emplois à long terme dans l’économie verte. Ceux-ci renforceront, diversifieront et accéléreront la reprise économique locale et nationale. Au Canada, nous avons à la fois les outils et les connaissances nécessaires pour changer radicalement la façon dont les plastiques sont utilisés, gérés et perçus. Le plastique est une ressource, pas un déchet. Le problème est que nous ne le traitons pas comme une ressource. À titre d’entreprise de recyclage, nous sommes honorés de faire partie du Pacte canadien sur les plastiques et de contribuer au déploiement de solutions pratiques.

Paulina Leung, responsable du développement durable

 

Pour atteindre l’objectif du Canada qui vise à éliminer complètement les déchets de plastique d’ici 2030, nous devons tous travailler main dans la main – les gouvernements, le secteur privé et tous les Canadiens – afin que le plastique demeure au sein de notre économie sans polluer notre environnement. Le Pacte canadien sur les plastiques est une étape importante de la transition des entreprises et des organisations non gouvernementales canadiennes vers une économie circulaire. Ensemble, nous créons un avenir respectueux de l’environnement, sain et prospère pour nos enfants et petits-enfants.

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

 

Devenir un partenaire du Pacte canadien sur les plastiques (PCP) est une progression naturelle pour FHCP, la première association commerciale au Canada à adopter la vision de la Fondation Ellen MacArthur pour une Nouvelle économie des plastiques. En nous appuyant sur le leadership des fabricants de produits alimentaires, sanitaires et de consommation du Canada, nous nous engageons à travailler avec nos partenaires afin d’identifier et de mettre en place des solutions pour nous assurer que les plastiques ne deviennent jamais des déchets. Une conduite collaborative et créative est nécessaire pour avoir un impact sur la chaîne des emballages, en permettant à de plus en plus d’entreprises d’éliminer les déchets grâce à la conception et à l’innovation et en œuvrant pour une économie circulaire.

Michael Graydon, Directeur général, Food, Health & Consumer Products of Canada

 

En tant qu’entreprise de recyclage des plastiques la plus importante au Canada, le groupe Merlin Plastics est heureux de contribuer au Pacte canadien sur les plastiques (PCP) avec plus de trente ans d’expérience dans le domaine du recyclage. Nous sommes impatients de participer de manière constructive avec des dirigeants d’entreprise au même état d’esprit, en œuvrant tous vers l’objectif commun d’une économie circulaire, en nous assurant que les emballages ne terminent pas dans notre environnement naturel. Merlin est prêt à aider les fabricants à répondre aux objectifs établis par le PCP en vue de créer des avantages durables d’un point de vue social, économique et environnemental.

Mary Jane Melendez, Responsable du développement durable et de l’impact social, General Mills

 

HypoIndustries est un fabricant de produits sanitaires, de désinfectants et de lingettes basé en Alberta. Chez HypoIndustries, nous croyons que vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Les besoins en matière d’hygiène et de désinfection resteront élevés dans un avenir prévisible, mais faire preuve de sécurité ne doit pas compromettre l’environnement ni notre santé. En grec, hypo signifie « moins que normal » et représente notre vision pour : moins de déchets plastiques (en adoptant des emballages entièrement recyclables), moins de déchets dans les déchetteries (en utilisant des tissus de lingettes compostables), moins de toxines (en se conformant aux produits chimiques à faible toxicité approuvés par Santé Canada) et moins de transports (fabrication au Canada).

Bertrand Groulx, Vice-président, Développement des opérations, HypoIndustries Limitée

 

Adhérer au Pacte canadien sur les plastiques, c’est collaborer avec tous les secteurs qui contribuent à développer et à soutenir une économie circulaire dynamique au Canada. Le regroupement d’entreprises de la bannière Ice River Sustainable Solutions s’appuie sur la circularité de nos matières premières depuis plus de 10 ans. Nous sommes ravis de nous inspirer de nos nouveaux partenaires tout en partageant avec eux notre point de vue unique en tant que recycleur, producteur et consommateur de plastiques recyclés. Nous sommes impatients de travailler avec les autres membres à l’amélioration de la conception des emballages et de veiller à ce que les plastiques soient réintégrés dans la chaîne de valeur, plutôt que rejetés dans l’environnement.

Sandy Gott, vice-présidente exécutive et copropriétaire, Ice River Sustainable Solutions

 

Nous sommes ravis aujourd’hui de nous joindre au Pacte canadien sur les plastiques – signe que tous les secteurs du pays s’engagent à réduire les déchets plastiques et à veiller à ce que les emballages plastiques ne soient plus rejetés dans l’environnement. La Région des lacs expérimentaux mène des expériences dans des lacs dans le but de repérer les effets des (micro)plastiques sur les écosystèmes d’eau douce du Canada. Cette recherche unique  permettra l’élaboration de politiques  pour protéger les populations poissons et nos précieuses ressources aquatiques.

En tant que fier partenaire du Pacte canadien sur les plastiques, nous sommes impatients de collaborer à la conception de solutions novatrices aux problèmes environnementaux, lesquelles se fonderont sur des données scientifiques obtenues au Canada. »

Matthew McCandless, directeur exécutif de l’organisation Région des lacs expérimentaux de l’IDD, Eau douce à l’Institut international du développement durable

 

Par l’entremise de solutions novatrices, Keurig Dr Pepper est engagé à réduire son impact environnemental en développant des emballages et des produits qui donnent une nouvelle vie à des sources de plastiques en circulation au Canada. Nous sommes ravis de faire partie de ce mouvement aux cotes de nombreux chefs de file de l’industrie qui partagent notre vision et notre engagement en matière de gestion des plastiques et qui cherchent à bâtir une véritable économie circulaire.

Stéphane Glorieux, Président, Keurig Dr Pepper Canada

 

Chez Kraft Heinz Canada, nous sommes d’avis que le Pacte canadien sur les plastiques nous offre une occasion importante de collaborer à la réalisation de la vision commune d’une économie circulaire des plastiques. Nous avons tous un rôle à jouer pour réduire le volume de plastique qui se retrouve dans les décharges et dans les cours d’eau. Nous nous engageons à ce que 100 % de nos emballages soient réutilisables, recyclables ou compostables d’ici 2025. Cette initiative nous donnera l’élan qu’il faut pour atteindre ces objectifs.

Bruno Keller, président de Kraft Heinz Canada

 

Chez Produits Kruger, la durabilité est un impératif stratégique et une partie essentielle de la façon dont nous évaluons les possibilités. Nous avons fait des progrès considérables permettant de réduire notre empreinte écologique, mais nous reconnaissons que nous pouvons aller plus loin, en faire plus et avoir un impact encore plus important. Grâce à Reimagine 2030, nous mettons l’accent sur l’environnement et nos impacts sociaux pour améliorer le quotidien. L’un de nos objectifs est de réduire le plastique vierge des produits de notre marque de 50 %. Nous sommes fiers d’être signataires du Pacte canadien sur les plastiques pour échanger avec d’autres membres et apprendre d’eux dans le cadre de ce parcours.

Dino Bianco, Directeur général, Produits Kruger

 

 L’industrie du commerce de détail et des biens de consommation génère un tiers de tous les déchets plastiques. Ainsi, nous devrions compter pour au moins un tiers de la solution. Nous développons, emballons et vendons des produits ; la solution relève de nous. Nous savons qu’il est possible d’en faire davantage pour réduire les déchets plastiques et que nous avons besoin de politiques et de systèmes progressistes qui empêchent le plastique de se retrouver dans la nature.  Le Pacte canadien sur les plastiques rassemble les joueurs de l’industrie pour y parvenir.

Galen G. Weston, président du conseil et chef de la direction chez Les Compagnies Loblaw Limitée.

 

En tant que principal producteur nord-américain de produits protéinés d’origines animale et végétale durables de qualité supérieure, les Aliments Maple Leaf est fière de se joindre au Pacte canadien sur les plastiques (Canada Plastics Pact) en vue de réduire les déchets de plastique, affirme Randy Huffman, chef de la salubrité des aliments et de la durabilité chez les Aliments Maple Leaf Inc. Nous suivons un parcours déterminé pour devenir l’entreprise de produits de protéines la plus durable sur terre et la réduction des déchets d’emballages représente une importante étape pour atteindre cet objectif. Il est urgent que nous agissions dès maintenant afin de remédier aux effets négatifs sur notre planète et nous appuyons les cibles claires et exploitables établies par le Pacte canadien sur les plastiques.

Randy Huffman, Chief Food Safety and Sustainability Officer, Maple Leaf Foods Inc.

 

Chez Mars Canada, nous croyons que le monde que nous voulons demain commence par la façon dont nous faisons des affaires aujourd’hui. Par l’intermédiaire de notre plan de durabilité en une génération (Sustainable in a Generation Plan), nous prenons des mesures réfléchies pour contribuer à éliminer les déchets et la pollution plastiques, et le Canada Plastics Pact stimulera encore davantage les innovations et la collaboration en ralliant toutes les parties prenantes autour d’une vision commune d’une économie circulaire pour les plastiques. »

Jeremy Daveau, Directeur Général, Mars Canada

 

Réduire l’impact environnemental des emballages et des déchets plastiques est notre priorité. Nous croyons que les initiatives à l’échelle du secteur, en collaboration avec le gouvernement, sont essentielles pour réduire l’impact global des emballages sur notre environnement. Nous sommes fiers de nous joindre au Pacte canadien sur les plastiques alors que nous travaillons collectivement pour établir une approche unifiée permettant de créer des solutions évolutives pour une économie circulaire pour les plastiques au Canada.

Tony Moucachen, Président, Merlin Plastics Group

 

Nous continuons à faire preuve de diligence en tant que responsables en matière de gérance environnementale et à prendre des mesures pour mettre fin aux déchets plastiques et à la pollution en découlant pour soutenir la planète et les personnes et communautés que nous servons. Nous sommes fiers de nous joindre au Pacte canadien sur les plastiques et voyons d’énormes avantages à collaborer avec des partenaires aux vues similaires pour atteindre nos objectifs collectivement. Garder les plastiques dans l’économie et hors de l’environnement exige de nous un effort collectif et nous sommes impatients de nous attaquer à ce problème important à grande échelle.

Martin Parent, Président, Mondelez Canada

 

Multi-Material Stewardship Manitoba Inc. (MMSM) est une organisation menée par l’industrie qui finance et soutient les programmes de recyclage résidentiels du Manitoba pour les emballages et les papiers imprimés. MMSM croit que nous devons travailler collectivement pour transformer la chaîne logistique de l’emballage plastique afin de réduire les déchets inutiles. Nous sommes fiers de rejoindre le PCP, qui conduira les efforts collectifs liés au recyclage avec les parties prenantes du secteur. En associant les principaux chefs de file de l’industrie du Canada, nous aurons un impact positif permettant de conserver les plastiques dans notre économie et hors de notre environnement.

Karen Melnychuk, Directrice générale, Multi-Material Stewardship Manitoba Inc. (MMSM)

 

Les municipalités partout au Canada travaillent sans relâche depuis des décennies pour gérer le volume grandissant de déchets plastiques. Bien que le recyclage soit important, nous devons mettre en place des solutions en amont si nous voulons éviter que le plastique n’arrive au stade de déchet. Nous sommes heureux d’être la première organisation municipale à nous joindre au Pacte canadien sur les plastiques et nous nous réjouissons de pouvoir accompagner nos partenaires et les signataires du Pacte canadien sur les plastiques dans la mise en œuvre d’une économie circulaire des plastiques, laquelle bénéficiera à l’environnement, au climat et à l’économie. »

Jack Froese, Administrateur du conseil d’administration Metro Vancouver et président de son comité Zéro Déchet

 

Le National Zero Waste Council est fier d’avoir joué un rôle dans la mise sur pied du Pacte canadien sur les plastiques (PCP). La création du PCP arrive au bon moment pour renverser la tendance de la pollution plastique au pays. Le Canada doit agir comme chef de file dans l’effort mondial de développement d’une économie circulaire des plastiques. Nous nous réjouissons de collaborer avec les parties prenantes et les joueurs clés de la chaîne de valeur pour faire de la pollution plastique une chose du passé.

Malcolm Brodie, président du National Zero Waste Council

 

Partout dans le monde et ici au Canada, des organisations de premier plan font de grands progrès pour réduire les déchets plastiques à toutes les étapes de leurs opérations. Malheureusement, les actions d’une seule organisation ne seront pas suffisantes pour répondre aux attentes et aux exigences d’une société et d’une planète qui exigent une démarche plus ambitieuse et plus rapide. The Natural Step Canada est par conséquent fier de s’allier à un groupe divers de dirigeants d’entreprises, du gouvernement et de la société civile pour lancer le Pacte canadien sur les plastiques. Ensemble, nous innoverons et mettrons en place des solutions évolutives de bout en bout qui maintiendront les plastiques dans l’économie, mais pas dans l’environnement.

David Hughes, Président et directeur général, The Natural Step Canada 

 

En tant que fabricants d’emballages souples depuis 50 ans, nous comprenons que s’adapter au changement est la clé d’une réussite durable. C’est pour cela que Tempo Plastics se réjouit d’avoir la possibilité de rallier d’autres partenaires aux vues similaires dans le cadre du Pacte canadien sur les plastiques. Nous nous engageons à ne pas ignorer les données probantes découvertes dans le cadre de ce processus, même si elles peuvent être désobligeantes par rapport à nos opérations actuelles. Nous continuerons à investir dans l’infrastructure interne requise pour fournir nos solutions d’emballages qui auront un impact positif et apporteront une contribution à l’objectif du Canada de ne plus avoir de déchets plastiques d’ici à 2030. 

Leonardo Giglio, Optimiste et directeur général, Tempo Plastics Limitée

 

Chez Nestlé Canada, nous visons à ce qu’aucun de nos emballages, incluant les emballages de plastique, ne se retrouvent dans une décharge. En tant que première entreprise mondiale dans le secteur de l’alimentation et des boissons, nous avons le pouvoir de contribuer grandement à l’amélioration de la santé de notre planète et de faire une réelle différence. Nous sommes heureux de nous joindre au Pacte canadien sur les plastiques et de travailler de concert avec nos partenaires des secteurs public et privé afin de créer des matériaux d’emballage novateurs, d’investir dans les infrastructures de recyclage ainsi que d’encourager le recyclage, tout ceci dans le but de mettre sur pied une économie circulaire.

John Carmichael, PDG de Nestlé Canada

 

La pollution plastique est l’une des plus grandes menaces pour nos océans, tuant la vie sauvage et dégradant les écosystèmes. Les microplastiques nuisent à la capacité des océans d’absorber le carbone et ont même été trouvés dans les endroits les plus isolés des océans, et dans la nourriture que nous mangeons. La pollution plastique est un problème mondial et systémique qu’aucune organisation, aucun gouvernement ou aucun acteur ne peut résoudre seul. C’est pourquoi Ocean Wise est fier de rejoindre le Pacte canadien sur les plastiques pour collaborer avec d’autres parties prenantes investies au sein de la chaîne de valeur pour mettre en place des solutions basées sur la science qui finiront par interrompre la fuite des plastiques dans nos océans.

Lasse Gustavsson, Président et directeur général, Ocean Wise

 

En tant que voix pour l’économie circulaire en Alberta, le Recycling Council of Alberta s’allie à ses partenaires du Pacte canadien sur les plastiques dans le but de développer des solutions pour la gestion du plastique. Nous sommes heureux de faire partie de ce projet national et nous avons hâte de pouvoir mettre en branle des solutions novatrices issues de cette collaboration.

Christina Seidel, directrice générale du Recycling Council of Alberta

 

 Le fait d’être partenaire du Pacte canadien sur les plastiques (PCP) concorde parfaitement avec notre engagement envers la création d’un monde sans déchet. En 2019, Return-It s’est rallié par le biais de la Fondation Ellen MacArthur au projet d’élimination à la source de la pollution par le plastique. Ainsi, le fait de nous joindre au PCP va de soi. Nous sommes responsables de la gestion des contenants de boissons en Colombie-Britannique depuis plus de 26 ans. Nous concentrons nos efforts dans les opérations collaboratives que nous menons avec des organisations aux valeurs communes et nous sommes à l’avant-plan de la conception de solutions novatrices. Il est important de développer ces grands chantiers et de travailler tous ensemble si nous voulons que le plastique ne devienne jamais un déchet.

Allen Langdon PDG de Return-It

 

Ryse Solutions s’est jointe au Pacte canadien sur les plastiques (PCP) parce que c’était la bonne chose à faire. Voilà tout. En tant qu’entreprise avant-gardiste travaillant auprès de grandes, moyennes et petites entreprises, nous sommes convaincus que le PCP rendra le réseau de producteurs, de détaillants et de fabricants d’emballages plus circulaire et permettra à ces sociétés d’être plus rentables. Bien que le changement puisse paraître intimidant, les entreprises finissent par trouver un bénéfice économique à la circularisation de leurs pratiques et de leurs chaînes d’approvisionnement. L’utilisation de ressources qui sont déjà à disposition est une solution rentable et logique. Le rôle de Ryse Solutions au sein du PCP est d’aider les entreprises à concevoir et mettre en branle leur plan de circularité.

Gordon Day, Vice-Président de Ryse Solutions

 

Depuis longtemps déjà, Save-On-Foods s’engage à lutter contre les changements climatiques grâce à une série d’initiatives en constante évolution. Cela fait plusieurs décennies que nous nous affairons à avoir un effet positif aux niveaux local, provincial, national et même mondial. Nous sommes très fiers de compter sur le soutien des membres de notre équipe, de nos clients et des collectivités dans notre participation aux efforts de réduction des déchets plastiques du Pacte canadien sur les plastiques, et de pouvoir améliorer la vie de tous les Canadiens.

Darrell Jones, président de Save-On-Foods

 

L’institut pour l’IntelliProspérité est ravi de constituer l’un des membres fondateurs du Pacte canadien sur les plastiques. Il nous sommes enthousiastes à l’idée de travailler avec les autres intervenants à la réalisation de la vision cruciale d’une économie circulaire des plastiques au Canada, au sein de laquelle le plastique ne deviendra jamais un déchet ou un polluant. Au fur et à mesure que nous nous approchons de nos cibles, des changements systémiques se consolideront dans tout l’écosystème des plastiques, nous rapprochant de l’objectif ultime de bâtir une économie plus solide et plus propre.

Mike Wilson, directeur général de l’institut pour l’IntelliProspérité

 

Unilever Canada est fière de signer le Pacte canadien sur les plastiques (PCP) et de contribuer au travail nécessaire pour remédier à la crise causée par la pollution plastique. Il est maintenant temps de coordonner notre réponse. C’est uniquement en collaborant et en accumulant les ressources et l’expertise des entreprises, du gouvernement et des ONG que nous pourrons accélérer la création d’une économie circulaire pour les plastiques afin de nous assurer qu’ils restent dans l’économie et hors de notre littoral, de nos parcs et de nos communautés.

Gary Wade, Président, Unilever Canada

 

Le changement climatique est réel et il est urgent d’agir. Walmart est en voie de devenir une entreprise régénératrice, soit une entreprise qui œuvre à la restauration, au renouvellement et au réapprovisionnement. Le Pacte canadien sur les plastiques fait partie de l’urgence d’agir et je suis fier de rejoindre toutes les entreprises qui prennent des mesures pour réduire l’utilisation du plastique. Je crois qu’ensemble, nous pouvons faire la différence.

Horacio Barbeito, Président et directeur général, Walmart Canada

 

Vous vous êtes inscrit avec succès à notre liste de diffusion.

Trop de tentatives d'abonnement pour cette adresse e-mail.